Qu’est-ce qu’un système de garantie des dépôts ?

card

L’argent conservé dans une banque, par exemple dans un compte d’épargne, est appelé un dépôt. Le modèle commercial de la plupart des banques consistent à prêter cet argent à d’autres clients, en ne laissant qu’une partie de celui-ci à la disposition des personnes désirant retirer de l’argent. Pour garantir la sécurité d’une grande partie de ces dépôts, même en cas de défaillance d’une banque, celles-ci versent un fonds d’assurance appelé système de garantie des dépôts. Cela est important pour préserver la confiance dans le système bancaire et dissuader les personnes qui cherchent à retirer leur épargne simultanément en période de stress.

Comment fonctionne l’assurance-dépôts ?

Jusqu’à présent, les systèmes de garantie des dépôts en Europe sont organisés au niveau national, bien que des normes minimales aient été convenues au niveau de l’UE. Selon les règles de l’UE, 100 000 euros par déposant sont garantis par ces systèmes. Certains États membres ont mis en place plusieurs systèmes organisés par différents groupes bancaires, tels que des caisses d’épargne, des banques coopératives, des banques du secteur public ou des banques privées.

Comment fonctionnerait un système européen d’assurance-dépôts ?

Commission européenne a proposé qu’un système européen soit mis en place par étapes. Il faudrait également plusieurs années aux banques pour constituer un fonds d’assurance-dépôts d’une taille cible de 0,8 % des dépôts couverts. Cette taille correspond à environ 43 milliards d’euros sur la base des données de 2011. La recherche montre qu’un fonds de cette taille serait suffisant pour couvrir les paiements nécessaires même dans des crises plus graves que la crise financière mondiale de 2007-09. Les contributions des banques au fonds d’assurance-dépôts dépendraient des risques qu’elles prennent par rapport aux autres banques de l’union bancaire, plutôt qu’aux autres banques du même État membre, conformément aux propositions actuelles.
Les dirigeants européens discutent de la manière dont une protection plus forte et plus cohérente des déposants de détail pourrait fonctionner au niveau européen. C’est la dernière partie de l’union bancaire qui manque encore.

Mais: Achetez ou vendez des Euros ou des Francs Suisses.